mercredi 2 janvier 2019

Comme des bleux d'Alex Lalou & Marie Talvat

Synopsis : Paris, novembre 2016. Le sordide assassinat d'une femme enceinte secoue l'opinion publique. La brigade criminelle est sous pression. Il faut dire que tous les ingrédients du scandale sont réunis : une victime, fille d'un ténor du barreau, des élections qui approchent et une presse qui se déchaîne.
Dernière recrue du groupe chargé de l'enquête, Arsène Galien est tout de suite plongé dans le grand bain. Il compte bien profiter de cette affaire pour gagner la confiance de ses supérieurs. Quant à Pauline Raumann, jeune journaliste voisine de la victime, elle se serait bien passée d'être mêlée à cette enquête, qui fait ressurgir des démons oubliés.
Les deux novices ont des idéaux et des incertitudes plein la tête, tandis qu'une irrésistible attraction les pousse toujours plus près l'un de l'autre. Ils vont finir par se laisser emporter dans une affaire hors du commun, à la poursuite du pire des tueurs.


J'ai reçu ce roman il y a un moment déjà. J'ai eu la surprise de le recevoir dédicacé dans ma boîte aux lettres. A la lecture du résumé, je me suis dis qu'il me plairait certainement. 

Lorsqu'on retrouve le corps sans vie de la fille d'un des ténor du barreau, le groupe chargé de l'enquête comprend rapidement qu'il est face à une enquête compliquée. Arsène Galien, jeune recrue du groupe sent qu'il peut gagner la confiance de ses supérieurs dans cette affaire. Il va alors mettre les bouchées doubles. Et puis il y a Pauline, elle est la voisine de la victime et accessoirement journaliste. La rencontre entre Pauline et Arsène va être foudroyante. Ils vont alors tous les deux tenter de percer le mystère de cette intrigue. En y laissant des plumes. 

Comme des bleus est un roman écrit à 4 mains, et je dois dire que j'ai beaucoup aimé. Dans la vraie vie, Alex Lalou et Marie Talvat sont un couple (policier/journaliste) et leur duo d'écritures fonctionne à merveille. L'intrigue est habilement menée et à aucun moment je n'ai réussi à deviner l'identité du coupable. Pour un thriller c'est primordial je trouve. Les personnages principaux sont jeunes, avec des idéaux mais aussi des failles. Cette enquête va les rapprocher l'un de l'autre, mettant leurs nerfs à rude épreuve. 

Le style est dynamique et on ne s'ennuie pas. On alterne les chapitres avec les points de vue de Pauline et d'Arsène. Difficile de se détacher de ce roman avant la fin, car on a envie de savoir, on veut découvrir l'identité du coupable. Et quand enfin on sait c'est le choc ! Personnellement à aucun moment je n'aurai imaginé ce coupable. Et çà j'aime ! 

Comme des bleus est pour moi un excellent polar avec un style jeune et dynamique et des personnages authentiques. Il est disponible aux Editions Plon.