lundi 29 mai 2017

C'est lundi ! Que lisez-vous ?



Le principe est simple. Le lundi, on fait le point sur les lectures en répondant à trois questions

  1. Quel livre venez-vous de terminer ?
  2. Que lisez-vous en ce moment ?
  3. Que lirez-vous après 

Le lundi de Delphine :

J'ai fini Se souvenir de nous de Virginie Coëdelo
Je lis La première fois où j'ai été deux de Archibald Ploom
Je ne sais pas encore ce que je lirai ensuite.

mercredi 24 mai 2017

Interview portrait chinois avec Sophie Aubard

Aujourd’hui c’est avec grand plaisir que j’accueille sur le blog Sophie Aubard, auteure que j’ai rencontré sur twitter. Elle a accepté de se prêter au jeu de mon Portrait Chinois. 

Bonjour, tout d’abord, merci Sophie d’avoir accepté de vous prêter au jeu. Avant de commencer à répondre aux questions, pouvez-vous nous parler un peu de vous ? 
Bonjour,
D’une manière générale j’aime la vie, rire de tout et de moi surtout. J’ai 49 ans. Depuis que je sais lire et, m’y adonne sans modération. J’ai découvert l’écriture il y a peu, et l’addiction est aussi puissante que pour la lecture. J’ai la chance de ne jamais m’ennuyer.

Vous êtes libre de répondre aux questions comme vous le souhaitez, en donnant des détails ou pas. 

1 – Si vous étiez une recette de cuisine ? 

Celle que j’imaginerais, avec du poisson, du citron, des épices, des légumes exotiques à partager avec des amis qui me demanderaient « c’est quoi ce plat ? C’est drôlement bon » Et serais incapable de me souvenir des ingrédients, tenue d’innover au dîner suivant.

2 – Si vous étiez une qualité ? 

La tolérance. Je serais prête à prendre les armes pour la liberté, la mienne et celle des autres.

3 – Si vous étiez mode de communication ? 

Un pigeon voyageur pour la symbolique, la plume, l’envol et l’importance du message à porter.

4 – Si vous étiez une pièce de la maison ? 

La cuisine, chez nous elle fait office de bureau, salle d’études, prétoire, confessionnal, piste de cirque, de danse… et parfois même on y déjeune !

5 – Si vous étiez une boisson ? 

Un verre de Chablis. Les arômes, le goût et la robe !

Merci pour vos réponses.
Dernière chose, un petit mot pour les lecteurs du blog ? 
 
À celles et ceux qui ont lu « Pas de deux », merci, il fallait oser. Sans vous lecteurs, nos amis bloggeurs et nous autres auteurs seraient bien déprimés…  

Un grand merci à Sophie. Vous pouvez trouver son roman "Pas de deux" à l'Atelier Mosésu.


mardi 23 mai 2017

Fête des mères : idées cadeaux



Dimanche 28 mai, ce sera la fête des mères, et dimanche18 juin la fête des pères. Et si cette année vous leur offriez un livre ? Personnellement j'aime beaucoup offrir des livres. J'essaie toujours de choisir LE livre qui pourra plaire à telle ou telle personne.

A cette occasion, je vous ai préparé une petite sélection de livres sympas à offrir. C'est parti !


Café ! Un garçon s'il vous plaît d'Agnès Abécassis

Si vous ne connaissez pas encore Agnès Abécassis, c'est le moment de rectifier cela. Ce livre est un pur condensé de bonheur et de bonne humeur. Avec ses personnages forts et attachants vous passerez forcément un bon moment de lecture (ma chronique => http://aubazaardeslivres.blogspot.fr/2017/05/cafe-un-garcon-sil-vous-plait-agnes.html).

Ajouter à mon panier




 Là où tu iras j'irai de Marie Vareille

Là encore un livre feel-good pour passer un très bon moment de lecture. Suivez Isabelle dans ses aventures ou mésaventures. Nul doute que ce livre saura vous donner le sourire, vous toucher et même vous faire rire ! (ma chronique => http://aubazaardeslivres.blogspot.fr/2017/05/la-ou-tu-iras-jirai-marie-vareille.html).

Ajouter à mon panier




Charly de Cédric Péron 

Plutôt amateurs de lectures plus sombres, alors Charly sera parfait. Charly c'est une immersion dans la tête d'un tueur en série en devenir. Plutôt sombre comme lecture, mais que j'ai littéralement dévoré  (ma chronique => http://aubazaardeslivres.blogspot.fr/2017/05/charly-cedric-peron.html).

Ajouter à votre panier






Just married de Jérôme Dumont

Un road trip québecois qui ne vous laissera pas de marbre. Connaît on vraiment les gens? Jusqu'où peut-on aller par amour ? Jérôme Dumont va vous ballader et vous allez adorer çà ! (ma chronique => http://aubazaardeslivres.blogspot.fr/2017/05/just-married-jerome-dumont.html)


Ajouter à votre panier



Un appartement à Paris de Guillaume Musso

Une lecture qui vous fera voyager de Paris à New-York et vous entraînera dans une enquête intriguante. Guillaume Musso a l'art et la manière de vous mener en bâteau et vous n'y verrez que du feu. Partez-vous  aussi sur les traces de Lorenz, en compagnie de Madeleene et de Gaspard. (ma chronique => http://aubazaardeslivres.blogspot.fr/2017/05/un-appartement-paris-guillaume-musso.html)

Ajouter à votre panier



Voilà ma petite sélection, mais n'hésitez pas à farfouiller sur le blog pour trouver vous-même un livre qui pourra plaire.

Là où tu iras j'irai - Marie Vareille

Synopsis : Isabelle a 32 ans, un chihuahua nain prénommé Woody-Allen et une carrière d’actrice comparable à celle du Titanic : prometteuse en théorie, catastrophique en pratique.
Le jour où elle refuse la demande en mariage de l’homme qu’elle aime, sous prétexte qu’elle ne veut pas d’enfant, elle se retrouve à la rue, avec pour toute fortune vingt-quatre euros sur son compte en banque. Elle est alors forcée d’accepter le seul travail qu’on lui propose : utiliser ses talents de comédienne pour séduire Jan Kozlowski, un jeune veuf sur le point de se remarier.
La voilà donc partie en Italie, dans la maison de vacances de la richissime et déjantée famille Kozlowski. Seule ombre aux deux semaines de dolce vita qui se profilent : pour exécuter en toute discrétion sa mission « séduction », Isabelle devra jouer le rôle de l’irréprochable nanny anglaise de Nicolas, 8 ans, qui n’a pas prononcé un seul mot depuis la mort de sa mère cinq ans plus tôt. Isabelle est bien loin d’imaginer à quel point cette rencontre improbable avec ce petit garçon blessé par la vie va bouleverser sa vision du monde. 


Marie Vareille est une auteure que je n'ai encore jamais lu, mais dont les titres des livres me font toujours envie. Alors quand sur NetGalley, Là où tu iras j'irai était disponible, j'en ai tout de suite fait la demande. Surtout que j'avais littéralement craqué pour la couverture. Je remercie d'ailleurs les Editions Mazarine de m'avoir permis cette lecture.

Isabelle, 32 ans, vient d'adopter un chihuahua qu'elle prénomme Woody-Allen. Elle est caissière en CDD chez MacDo en attendant de décrocher le rôle de ses rêves, puisqu'elle est actrice (enfin çà c'est ce qu'elle croit). Elle vit avec Quentin depuis 5 ans, qui supporte tous ses défauts. Oui mais voilà quand ce dernier veut l'épouser et fonder une famille, elle refuse. Elle ne veut pas d'enfants, elle ne les aime pas. La voilà donc seule et qui plus est à la rue. Sans un sou en poche elle va alors accepter la "mission" que va lui confier une jeune fille, Adriana. Elle doit séduire le père de cette dernière sur le point de se marier, afin de faire échouer le mariage. Pour cela elle va devoir jouer le rôle de la parfaite nounou auprès des 3 enfants, et notamment de Nicolas, 8 ans qui ne parle plus depuis la mort de sa mère. Autant vous dire que ce n'est pas gagné d'avance dans la mesure où Isabelle n'est vraiment pas douée avec les enfants.

Quand j'ai commencé à lire Là où tu iras j'irai, je n'ai plus été capable de m'en détacher. C'est un livre qu'on ne peut pas lâcher. Dès les premières pages Marie Vareille nous entraîne avec délice dans l'histoire d'Isabelle. L'auteure nous livre là un roman plein de bonnes choses, le roman doudou par excellence. Bien plus qu'un roman chick-lit, ce livre est une ode au bonheur et à la famille. Quand Isabelle débarque dans cette famille, elle est loin de s'imaginer combien sa présence va bousculer leur quotidien. Et c'est à cela qu'on assiste. Dans la famille Kozlowski, chacun tente de surmonter comme il peut le décès de Sofia, maman et épouse. Isabelle va devoir alors faire preuve d'imagination pour ne pas se faire démasquer. 

Là où tu iras j'irai est un livre qui fait sourire, parfois même rire, mais pas que. Il suscite également diverses émotions comme la colère, la tristesse, la joie. Pour moi ce livre a été un réel coup de coeur. Je l'ai refermé à grand regret, tellement j'étais triste de quitter tous ces personnages tous plus attachants les uns que les autres. 

Le style de Marie Vareille est frais, percutant. J'ai dévoré ce livre sans m'en rendre compte. J'ai vraiment beaucoup aimé les personnages qui sont vraiment bien travaillés et auxquels on peut s'identifier. Isabelle est une jeune femme immature qui a vécu des choses difficiles, mais qui à l'aide d'enfants (qu'elle dit ne pas aimer), va mûrir et ressortir grandie de cette aventure rocambolesque. 

Bref, en conclusion je ne peux que vous recommander de vous jeter sur ce livre, parce que c'est certain vous passerez forcément un très bon moment de lecture. 

Là où tu iras j'irai est disponible aux Editions Mazarine.

lundi 22 mai 2017

C'est lundi ! Que lisez-vous ?




Le principe est simple. Le lundi, on fait le point sur les lectures en répondant à trois questions

  1. Quel livre venez-vous de terminer ?
  2. Que lisez-vous en ce moment ?
  3. Que lirez-vous après 

Le lundi de Delphine :

J'ai fini Charly de Cédric Péron
Je lis Là où tu iras j'irai de Marie Vareille
Je lirai ensuite En roue libre de Lisa Owens

dimanche 21 mai 2017

Charly - Cédric Péron

Synopsis : "Je suis tombé sur un con, un vrai de vrai. Je ne les supporte plus. Ils me rendent fou.Ils sont partout. J'en peux plus de les voir. Je ne parviens plus à rester sans rien faire. Il faut que je m'occupe d'eux, à MA façon ! Je m'appelle Charly. Voici mon histoire."


Cédric Peron est un auteur que j'apprécie énormément. Alors forcément, quand il sort un nouveau livre, je suis de la partie ! Charly est le 4ème roman de Cédric Péron, et honnêtement quand j'ai vu la couverture et ensuite le résumé, je n'avais qu'une hâte : pouvoir m'y plonger. Et comme quand on aime, on ne compte pas, aussitôt sorti, aussitôt lu ! 

Charly c'est un homme somme toute normal. Il vit seul dans la ferme qu'il a hérité des ses grands-parents. Il a un boulot, il est chauffeur pour le préfet de la région. Il a une petite amie, Laura, avec qui il ne vit pas, mais avec qui il partage toujours de bons moments. Bref, tout va bien. Enfin, tout irait bien si il croisait moins de cons sur son passage. Parce que voyez-vous, Charly, il n'aime pas les cons ! Et surtout les Cons Méchants Irrécupérables, les CMI comme il les appelle. Alors quand un jour, il croise LE con de trop, ses pulsions prennent le dessus et il décide alors de s'occuper de cet homme, à sa façon... 

Je m'arrête là pour le pitch, parce que il faut en savoir un minimum pour découvrir Charly. J'ai terminé ma lecture il y a quelques heures, et ma réaction à chaud a été : ouah !! mais c'est trooop court !! j'en veux encore !! Et à la lecture de l'épilogue, j'étais ravie, parce que j'ai percuté que je retrouverai non seulement Charly, mais également le duo Anastasie / Florian que j'avais découvert dans Souffrances (rappelez-vous, je vous en parlais ici => http://aubazaardeslivres.blogspot.fr/2016/12/souffrance-cedric-peron.html )

Charly est une immersion dans la tête d'un psychopathe en devenir. On assiste à la naissance d'un tueur en série, et je dois dire que c'est assez flippant. Parce que comme bien souvent, ce tueur a une vie tout à fait normale. On sent monter en Charly, la rage et l'envie d'éradiquer les cons. Quelque part, par rapport aux situations rencontrées par Charly, j'ai presque ressenti la même chose, et je dois dire que c'est assez bizarre comme sensation ^^ Non pas que je vais devenir une tueuse en série hein, je vous rassure tout de suite. Mais disons que personnellement ce Charly je l'ai trouvé attachant. Alors oui je sais c'est un psychopathe, mais en soi son passé, son vécu le rendent attachant. En fait c'est presque malsain de lui trouver des circonstances atténuantes lol ^^

Honnêtement, j'ai vraiment beaucoup aimé ce livre, d'ailleurs, c'est simple je l'ai lu en une journée. Et qu'est ce que j'aime quand j'arrive à la fin d'un livre sans m'en rendre compte !  Pour moi Cédric Péron confirme une fois de plus qu'il faut compter sur lui. Le style est celui que j'aime, fluide et percutant. Je prend à chaque fois énormément de plaisir à le lire. Avec Charly, Cédric Péron nous offre là un thriller intéressant, du point de vue du tueur. C'est son 4ème roman et à chaque fois il sait se renouveler pour nous offrir une histoire différente, et çà j'aime ! 

Alors si vous ne l'avez pas encore découvert, peut-être est-il temps de découvrir cet auteur. Charly est disponible ICI

 

vendredi 19 mai 2017

Just married - Jérôme Dumont

Synopsis : Thomas et Alice, jeunes mariés, partent en voyage de noces au Québec. Dès le lendemain de leur arrivée, Alice disparaît.
En quelques minutes, ce qui s’annonçait comme le point de départ d’une nouvelle vie tourne au cauchemar.
Sans la moindre certitude sur la raison de cette disparition, perdu dans cette ville inconnue, Thomas n’a plus qu’une seule obsession : retrouver celle qu’il adore.
Il dispose d’un seul indice : sa femme a déjà résidé sur place.
La police, convaincue d’une disparition volontaire, refuse de le prendre au sérieux. Thomas Viguier va alors entamer une enquête minutieuse qui lui fera sillonner le pays sur les traces d’Alice.
Il va tout risquer pour la retrouver : son avenir, sa liberté, sa vie.


Vous le savez maintenant, Jérôme Dumont fait partie de mes auteurs auto-édités chouchous. Et c'est toujours un grand plaisir de pouvoir découvrir ses nouveaux livres en avant première. C'est donc le 3ème livre que je lis de cet auteur, et 3ème genre différent. Ce qu'on peut dire, c'est que Jérôme Dumont s'essaye à tous les genres, et c'est à chaque fois une grande réussite ! 

Dans Just married, nous faisons la connaissance de Thomas & Alice, tout juste mariés qui partent en voyage de noce au Québec. Ils se sont rencontrés il y a 4 mois et ça a été le coup de foudre. Seulement voilà, à son réveil le lendemain de leur arrivée, Thomas va se réveiller seul dans la chambre d'hôtel. Si au départ il ne s'inquiète pas (pensant que sa dulcinée lui prépare une surprise), plus le temps passe et plus l'angoisse va monter. Surtout lorsqu'il s'aperçoit qu'elle n'a pris ni son téléphone, ni ses papiers. Se retrouvant dans une ville qu'il ne connaît pas du tout, il va alors alerter la police de la disparition d'Alice. Seulement, Alice est une adulte, et il semblerait que son départ soit volontaire. Thomas ne veut pas y croire. Il va alors tout faire pour la retrouver et partir à sa recherche.

Bon, comment vous dire ? Just married m'a tenu en haleine du début à la fin. Il faut l'avouer, Jérôme Dumont est très fort ! Dès le début, on se trouve pris au piège de ce livre. Et alors qu'on commence à penser comme la police que peut être Alice est partie de son plein gré, l'auteur nous ajoute quelques éléments qui nous font immédiatement douter. Dans Just married vous allez être balladé d'un bout à l'autre du pays, dans un road trip dont vous n'imaginerez pas une seule seconde l'issue que l'auteur vous réserve. L'écriture de Jérôme est toujours aussi addictive et c'est un vrai régal à lire. Vous n'aurez aucun mal à vous imaginer dans ces paysages québécois tant il les décrit si bien.

En résumé, prenez un auteur talentueux, ici Jérôme Dumont, ajoutez une intrigue menée de main de maître, versez quelques personnages habilement travaillés, mélangez le tout et laissez reposer. Saupoudrez avant de servir d'une pincée d'expressions québécoises et vous obtiendrez ainsi un thriller parfaitement réussi, un page-turner addictif.


Pour découvrir Just married et vous convaincre par vous-même  c'est par ICI 

mardi 16 mai 2017

Le sourire des femmes - Nicolas Barreau





Comme chaque mois avec ma fidèle amie du blog ladoryquilit nous choisissons dans nos PAL un livre que nous avons en commun pour le lire et vous en livrer ensuite une chronique.
Ce mois-ci, notre choix s'est porté sur Le sourire des femmes de Nicolas Barreau. 

Synopsis : Encore sous le coup du départ soudain de son compagnon, Aurélie remarque dans une librairie un roman intitulé Le sourire des femmes. La lecture passionnée de ce livre, où elle se reconnaît dans le personnage principal, la sauve du désespoir. Aussi décide-t-elle de remercier l'auteur en l'invitant au restaurant. Mais rencontrer l'écrivain par l'intermédiaire de son éditeur se révèle compliqué. 

Chronique de Delphine :

Ce livre était dans ma PAL depuis un petit moment déjà et d'ailleurs c'est Marion qui me l'avait offert ^^

Dans le sourire des femmes, nous faisons la connaissance d'Aurélie, jeune femme d'une trentaine d'année qui tient un restaurant à Paris "Le temps des Cerises". Elle a perdu récemment son père et ayant perdu sa mère très jeune, elle se retrouve désormais seule. Enfin, non car elle vit avec Claude son compagnon. Oui mais voilà, un matin, Claude décide de la quitter parce qu'il a rencontré la femme de sa vie. Pour Aurélie, tout s'effondre.Elle va alors se retrouver à déambuler dans les rues de Paris, où elle va entrer dans une librairie et acheter un livre. Chose surprenante car Aurélie n'est pas une lectrice. Or elle va littéralement dévorer ce roman dans lequel elle se reconnaît. Elle n'a qu'une idée en tête : remercier l'auteur. Oui mais voilà, il faut négocier avec l'éditeur et cela s'avère compliqué.

Le sourire des femmes fait partie de ces livres simples qui se lisent facilement, et qui nous laissent le sourire après l'avoir refermé. Oh ce n'est certainement pas le livre du siècle, mais j'ai passé un vrai bon moment de lecture en compagnie d'Aurélie et compagnie. C'est un livre simple, sans fioritures. C'est un livre qui parle d'amour, d'amitié, de Paris, de livres...

Le style de l'auteur est fluide et très agréable à lire. L'alternance du récit entre Aurélie et André nous apporte des points de vues différents. Même si l'issue du roman est prévisible, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman à cheval entre la romance et la chick-lit. J'ai trouvé les personnages attachants et j'ai beaucoup aimé l'originalité de l'histoire. L'auteur utilise les mots justes pour véhiculer ses messages et les émotions.

En conclusion, c'est un livre que je vous conseille. Je vous laisse quelques citations que j'ai relevées :

L'année dernière, en novembre, un livre m'a sauvé la vie. Je sais que cela semble très peu vraisemblable. Certains pourraient trouver extravagant ou mélodramatique que je dise ce genre de chose. Malgré tout, c'est précisément ce qui s'est passé.

Après tout, quand on y regarde de plus près, chacun d'entre nous à ses complexités, ses fragilités et ses manies. Il y a des choses que nous faisons, ou des choses que nous ne ferions jamais, ou seulement dans des circonstances précises. Des choses dont les autres rient, à propos desquelles ils secouent la tête, s'étonnent. Des choses étranges qui n'appartiennent qu'à nous.

 Il y a quelque chose dans Noël qui nous renvoie sans cesse à nous-même, à nos souvenirs, nos souhaits, à notre âme d'enfant qui se tient toujours bouche ouverte, devant ces portes mystérieuses derrière lesquelles attend le merveilleux. 


Chronique de Marion

"L'année dernière, en novembre, un livre m'a sauvé la vie. Je sais que cela semble très peu vraisemblable. Certains pourraient trouver extravagant ou mélodramatique que je dise ce genre de choses. Malgré tout, c'est précisément ce qui s'est passé."

Voilà commence l'histoire d'Aurélie. Aurélie, c'est une jeune femme qui tient un charmant restaurant au cœur de Paris qui s'appelle "Le temps des cerises". Un jour, après que son petit ami Claude l'ait soudainement quitté, elle marche à travers les rues pour essayer d'apaiser sa tristesse. Au détour d'une rue, elle entre dans une librairie, chose étonnante pour elle qui n'est pas du tout lectrice. Elle se laisse attirer par un livre et par un titre "Le sourire des femmes", ce livre, elle va alors le dévorer en quelques heures seulement. Celui-ci va lui permettre de remonter la pente, d'autant plus qu'à travers ses pages, elle y retrouve son fameux "Temps des cerises" et que la jeune femme de l'histoire lui fait vraiment penser à elle. Aurélie n'a plus qu'une idée en tête, rencontrer l'auteur afin d'en savoir plus et de le remercier, mais pour cela, il va falloir négocier avec son éditeur et ce ne sera pas chose aisée...

Le sourire des femmes est un livre que Delphine m'avait offert il y a de ça déjà un long moment. De Nicolas Barreau j'ai deux titres dans ma bibliothèque, mais je n'avais encore jamais eu l'occasion de lire cet auteur. Maintenant, c'est chose faite !

Le sourire des femmes est un roman léger, frais, divertissant. C'est ce genre de roman qui détend, qui fait du bien à lire et qui nous fait sourire. Point de grosse intrigue, point de suspens haletant qui monte au fil des pages, mais une douce histoire qui offre quelques petites surprises au fil de ses pages.

Naviguant entre le point de vue d'Aurélie et d'André, l'éditeur avec qui il faut si durement négocier, l'histoire mêle amitié, amour, espoir, mais aussi la magie de Paris et des livres. On se laisse porter par les pages et les chapitres, on se prête au jeu de ce petit mystère qui existe autour de ce fameux auteur et on s'amuse même parfois de certaines situations ou remarques. 

Nicolas Barreau avec son écriture légère, fluide et entraînante offre une histoire réussie. Avec des personnages attachants, oui, on s'attache finalement aussi bien à Aurélie qu'à André, on imagine bien entendu l'issue (qui ne sera pas une grande surprise), mais cela n'empêche pas de passer un bon moment. Le sourire de femmes se lit facilement et rapidement et offre de jolis moments et de belles phrases. 

Notez ce titre si vous avez envie de lire quelque chose de frais ou de léger, Le sourire des femmes vous accompagnera durant quelques heures de lecture simples et apaisantes.

"Quelle que soit la façon dont une histoire débute, quels que soient les tours et détours qu'elle emprunte, seule compte la fin."


lundi 15 mai 2017

Café ! Un garçon s'il vous plaît - Agnès Abécassis

Synopsis : Tout commence par un bon café. Il suffit de demander.
Sauf quand on se goure dans la formule… vous avez commandé un garçon ?
En voici un sur un plateau, se dit Lutèce, en retrouvant la trace de son premier amour. Mais le temps aura-t-il su préserver la fraicheur de leurs souvenirs ?
Et puis arrive Tom, le flic tendre. Quand Régine le trompe et qu’il le découvre, par dépit, il la trompe aussi. Avant de réaliser qu’elle n’avait pas fauté…
Ava, c’est l’artiste qui aime trainer dans les cafés pour y chercher l’inspiration.
Un jour, on lui commande le portrait d’une actrice célèbre. L’occasion pour se carrière de décoller ! Mais rien ne se passe comme prévu, et elle qui pensait boire du petit lait risque de devoir attendre un peu avant de sabrer le champagne.
Une histoire pleine de rires, de larmes, de chocolat et d’un soupçon de crème.
Leur point commun à tous ? L’amour est réellement leur tasse de thé.


Lorsqu'Agnès Abécassis m'a contacté pour me proposer un SP de son tout dernier bébé, autant vous le dire tout de suite j'ai sauté de joie ! Parce que c'est une auteure que j'aime beaucoup lire et suivre sur les réseaux sociaux. Alors j'ai bien évidemment accepté, et comme je ne pouvais pas attendre de le lire, je l'ai donc commencé aussitôt reçu. 

Dans ce livre, nous retrouvons les personnages du précédent roman d'Agnès, Le tendre baiser du tyrannosaure que j'avais adoré (Pour mémoire, voici la chronique). Les 2 romans peuvent se lire indépendamment (même si bien sûr, moi je vous conseille de les lire tous les 2 tant ils sont bien !). Vous raconter l'histoire de ce livre serait bien prétentieux de ma part, dans la mesure, où elle ne se raconte pas, elle se lit, que dis-je même, elle se savoure. Café ! Un garçon s'il vous plaît  fait partie des livres doudous. Maintenant que vous me suivez depuis un moment, vous savez ce que ça veut dire. Mais pour les nouveaux, je réexplique. Les livres doudous c'est les livres qu'on lit et qu'on referme avec le sourire. C'est des livres qui nous font rire, nous touchent, parfois nous font verser une petite larme. Bref, le genre de livre qui vous laisse un agréable souvenir. 

Mais allez, comme je suis plutôt gentille, je vais quand même vous en parler un peu de l'histoire. Le roman s'ouvre sur Ava qui va rompre avec son fiancé : Ulysse. Un moment pas très agréable et toujours très délicat. Surtout quand le dit-fiancé est un "clown" avec un humour pas toujours de bon augure. Ava, c'est cette maman de 2 adolescentes, divorcée et qui était vendeuse de chaussures, jusqu'au jour où elle a décidé de tout envoyer valser et de s'adonner à sa passion : la peinture. Et grâce à la commande d'une actrice célèbre, elle est en passe de briller sous les projecteurs lors d'une soirée d'inauguration de ce tableau représentant le portrait de l'actrice. Oui mais voilà, on est dans un livre d'Agnès Abécassis, alors tout ne va pas forcément se passer comme cétait prévu. Alors de péripéties, en coup de gueules, de crises de fous rires en crises de larmes, nous allons suivre cette aventure.

Comme à son habitude, Agnès Abécassis nous offre là un livre bourré d'humour avec des personnages qu'on adore. Personnellement ce fut un réel plaisir de retrouver Ava et ses copines. Il y a beaucoup de personnages, mais on ne s'y perd pas, bien au contraire. Ils sont tellement bien travaillés qu'il est alors aisé pour le lecteur de s'identifier à l'un ou plusieurs d'entre eux. L'auteure nous narre avec brio les aventures de nos différents personnages tous liés les uns aux autres et chaque petite histoire vient parfaitement s'imbriquer dans le fil rouge du livre. Et parmi toutes ces petites histoires il y en a une particulièrement touchante, celle de Lutèce et de Saül. Je ne vous en dis pas plus, mais moi j'avoue qu'elle m'a beaucoup émue.

En conclusion, ce livre est un coup de coeur ! C'est le 3ème livre d'Agnès Abécassis que je lis, et c'est un plaisir réitéré. Café ! Un garçon s'il vous plaît est un livre qui fait du bien au moral, qui vous laisse avec le sourire. C'est un roman que je vous recommande vivement parce que vous passerez, à coup sûr, un très bon moment de lecture. Ne vous en privez pas !

Café ! Un garçon s'il vous plaît est disponibles aux Editions du Livre de Poche, dans toutes les bonnes librairies mais aussi sur Amazon => ICI


C'est lundi ! Que lisez-vous ?


Le principe est simple. Le lundi, on fait le point sur les lectures en répondant à trois questions

  1. Quel livre venez-vous de terminer ?
  2. Que lisez-vous en ce moment ?
  3. Que lirez-vous après 

Le lundi de Delphine :

J'ai fini Café ! Un garçon s'il vous plaît d'Agnès Abécassis
Je lis le futur roman de Jérôme Dumont
Je lirai ensuite En roue libre de Lisa Owens

vendredi 12 mai 2017

Je vous parle d'un temps - Collectif d'auteurs La Pieuvre

Je vais vous parler aujourd'hui, de la sortie prochaine d'un recueil de nouvelles qui me tient à coeur. C'est un projet auquel j'ai participé au départ mais que j'ai dû quitter pour diverses raisons. Mais grâce aux auteurs motivés et impliqués, ce recueil voit le jour. Et je suis très fière et très heureuse de soutenir ce projet.

Il s'agit d'un recueil de nouvelles sur le thème de la nostalgie, plus exactement 12 nouvelles par 12 auteurs différents. Chaque auteur a écrit une nouvelle sur ce thème, y apportant sa sensibilité, sa plume. Si ce recueil a pour vocation première de mettre en avant l'auto-édition, il a également une autre vocation. En effet, tous les bénéfices de la vente de ce recueil seront reversés à l'Association des Lauréates de la Fondation Elle qui oeuvre pour l'émancipation des femmes et la promotion de leurs droits en France et à l'Etranger. 

Alors en plus de passer un très agréable moment de lecture, vous réaliserez également une bonne action.  Et franchement par les temps qui courent, je dois dire que les projets solidaires, ça fait chaud au coeur. Je sais que je peux compter sur bon nombre d'entre vous, mais au-delà de çà, vous pouvez me faire confiance sur un point : c'est un recueil de qualités que vous livrent là ces auteurs. Pour avoir participé aux différentes relectures et discussions autour de ce projet, je peux vous dire que le collectif La Pieuvre s'est impliqué à 200 % pour vous proposer un recueil de qualité, de la couverture au contenu, en passant par la mise en page.

Je vous laisse découvrir la couverture ainsi que la 4ème de couverture. Je vous parlerai très prochainement sur le blog du contenu de ce recueil et de mon ressenti à travers une chronique.