jeudi 3 octobre 2019

Rage blanche - Becky Masterman

Synopsis : À 59 ans, Brigid Quinn aspire à une vie tranquille après des années à combattre le crime. Mais l'affaire des "meurtres de la route 66" refait bientôt surface. Brigid n'a jamais réussi à mettre la main sur cet implacable tueur en série, qui compte parmi ses victimes son ancienne partenaire, Jessica. Convaincue que l'homme arrêté n'est pas le vrai coupable, l'ex-agente du FBI n'a d'autre choix que de se confronter elle-même à cette sordide affaire. Voilà une héroïne qui ne ressemble à aucune autre ! Cette dure à cuire, prompte à la dérision, nous fait trembler et sourire dans une intrigue palpitante sur fond de paysage mythique.

J'ai sorti ce livre de mon énorme PAL cet été pendant mes congés.

Dans Rage blanche, nous faisons la connaissance de Brigid Quinn, jeune retraitée. Auparavant elle était agent du FBI et traquait les tueurs en série, notamment le meurtrier de la route 66 qu'elle n'a jamais pu attraper. Aussi, quand il refait surface, Brigid reprend du service.

Quoi vous dire sur ce thriller ? C'est un classique du genre. Un tueur en série, un flic qui lui court désespérément après. Oui mais voilà Brigid Quinn est un personnage attachant. En effet, elle qui aspire aujourd'hui à une vie "normale" va vite se retrouver au pied du mur  lorsqu'après des années de silence, le meurtrier après qui elle a tant couru refait surface. Un suspect est arrêté, mais Brigid est persuadée que ce n'est pas lui le meurtrier. Connaissant l'affaire sur les bouts des doigts elle va alors elle-même mener l'enquête, allant jusqu'à risquer sa propre vie.

Personnellement, même si Rage blanche a été une lecture plus qu'agréable, il ne restera pas gravé dans ma mémoire. En effet, pas de grande surprise, si ce n'est peut être l'identité du coupable. Heureusement, ce livre a un bon rythme ce qui fait qu'il se lit vraiment bien. Mais pour ma part, je n'ai pas retrouvé ce que j'aime tant dans le polar/thriller : ne plus pouvoir me détacher du roman et être surprise.

Cependant l'intrigue tient la route et c'est un polar qui plaira sûrement aux novices dans le genre ou aux lecteurs qui n'apprécient pas trop le gore, car là on reste sur du polar politiquement correct.

Rage Blanche est publié aux Editions J.C Lattès.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire