jeudi 27 avril 2017

Ragdoll - Daniel Cole

Synopsis : La police découvre un cadavre composé de six victimes démembrées, assemblées entre elles par des points de suture telle une marionnette, et que la presse va rebaptiser Ragdoll, la poupée de chiffon. L'inspecteur Fawkes, qui vient juste d'être réintégré à la Metropolitan Police de Londres, dirige l'enquête sur cette épouvantable affaire, aidé par son ancienne coéquipière, l'inspecteur Baxter. Le tueur nargue la police en diffusant via les médias une liste de six noms, et en précisant les dates auxquelles il compte les assassiner.

Fawkes et Baxter réussiront-ils à sauver ces six personnes, quand le monde entier garde les yeux braqués sur chacun de leurs mouvements ?


Vous n'avez sûrement pas échappé au raz-de-marée Ragdoll sur les réseaux sociaux. Dès sa sortie, je l'ai vu passé et repassé à de nombreuses reprises. Aussi quand j'ai vu sur Netgalley qu'il était disponible, j'en ai fait la demande. D'ailleurs au passage je remercie La Bête Noire de m'avoir donné l'opportunité de le lire.

Les critiques sont mitigées, il y a ceux qui ont adoré, ceux qui ont aimé, mais sans plus et ceux qui n 'ont pas aimé du tout. Aussi, ai-je laissé passer un peu de temps pour me plonger dans ce livre. Je n'avais pas envie d'être déçue parce que j'en attendais trop.

Ragdoll, c'est l'histoire d'un cadavre. Un cadavre composé de 6 membres de victimes différentes, assemblées entre elle. C'est l'inspecteur Fawkes, surnommé Wolf, fraîchement réintégré à la Metroplitan Police de Londres qui va diriger l'enquête. Il sera assisté par Baxter sa coéquipière et Edmunds un jeune stagiaire. L'enquête va prendre une toute autre tournure dès lors que le tueur va livrer à la presse une liste de 6 personnes qui seront assassinées, avec les dates. Sur cette liste, en dernier apparaît le nom de Wolf.

Je m'arrête là pour l'histoire. Que vous dire ? Je pourrai commencé ma chronique par : Bordel ! Mais quel livre !!! J'ai tout simplement adoré ce livre. Tout je dis bien tout y était réuni pour me plaire. Déjà l'histoire. Une intrigue rondement menée qui va nous tenir tout au long de notre lecture. Ce cadavre recomposé va être le fil rouge du roman. A qui appartiennent ces membres ? Au fur et à mesure de l'enquête, des révélations vont se faire et vont dérouter notre équipe d'enquêteurs. Surtout quand dès le départ, la tête de Ragdoll est identifiée comme celle du tueur en série que Wolf a arrêté il y a quelques années et qui normalement devait croupir en prison.

Ensuite, les personnages. Personnellement, Wolf est LE type de personnage que j'adore. L'enquêteur, blessé, meurtri qui traîne son passé comme un boulet. Dès le départ, on remarque ce personnage, déjà par sa tenue vestimentaire, puis ensuite par son caractère. Baxter sa coéquipière est également un flic blessé, à fleur de peau ce qui la rend tenace, souvent désagréable. Quant à Edmunds, le jeune stagiaire, il est peut être LE personnage clé de ce livre. Auparavant à la répression des fraudes, Ragdoll va être sa première enquête. Il va alors mettre à profit les études de profilage qu'il a effectué. Je dirai que c'est un personnage auquel on s'attache facilement pour sa jeunesse et son regard neuf. Il est un tout jeune flic, et n'est pas encore esquinté par les enquêtes, contrairement à Wolf et Baxter.

J'avais lu dans une chronique que si on avait aimé Seven, on adorerait Ragdoll. Hé bien, je confirme ! Seven avait été pour moi une énorme claque au moment de sa sortie. Et Ragdoll vient de m'en mettre une énorme également ! Daniel Cole nous livre là un excellent thriller. Meurtre après meurtres, la tension monte dans le clan des enquêteurs et la présence des médias en permanence n'arrangera rien. Tout au long du roman, on se pose milles questions pour essayer de trouver le coupable. Honnêtement j'ai douté à de nombreuses reprises. Là où l'auteur est très fort c'est qu'il nous mène en bâteau, nous livrant çà et là quelques indices. 

Avec Ragdoll, attendez-vous à passer une nuit blanche, et quelques heures de lecture haletantes. Parce qu'une fois commencé, vous n'aurez qu'une envie : connaître la fin. 

C'est un premier roman pour Daniel Cole, et même si le récit souffre parfois de quelques longueurs, j'ai littéralement été bluffée. Je suis ravie, parce que j'avais peur d'être déçue ou de passer à côté, et non. Donc vous l'aurez compris Ragdoll est un énorme coup de coeur ! J'avais tellement d'attente par rapport à ce livre, mais il a finalement répondu à mes attentes, et bien plus !!  C'est le genre de livre qui me rappelle toujours pourquoi le thriller est ce que je préfère lire. 

Alors vous aussi, laissez-vous tenter, et jetez-vous sur ce roman ! 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire