vendredi 16 décembre 2016

Souffrance - Cédric Péron

Synopsis :
Gendarmes à la section de recherche d'Orléans, Anastasie et Florian sont confrontés à une scène de crime des plus effroyables. Pourquoi tant de violence et de perversion dans la souffrance infligée à la victime ?
Dans quel cauchemar va les mener cette enquête ? En sortiront-ils indemnes ? 


 De Cédric Péron, j'avais lu et adoré "Le Quatrième Sceau" (la chronique est ici => http://aubazaardeslivres.blogspot.fr/2016/07/le-quatrieme-sceau-cedric-peron.html). C'est donc avec grand plaisir que je me suis lancée dans la lecture de "Souffrance" le tout dernier livre de l'auteur. 

"Souffrance" s'ouvre sur une scène de torture horrible. Anastasie et Florent, gendarmes à la section de recherche d'Orléans sont ensuite appelé sur la scène de crime. La victime, un homme, est mort dans d'atroces souffrances. Aucun indice n'est trouvé sur place, si ce n'est un poignard dessiné sur le front de la victime et les paupières agraffées. Anastasie et Florent vont alors se lancer dans les méandres de cette enquête, lorsqu'ils vont être appelés pour un deuxième meurtre, tout aussi cruel, avec les mêmes indices : les paupières et le poignard. Pataugeant de plus en plus dans l'enquête, et ne trouvant aucun lien entre les meurtres, nos deux gendarmes vont creuser un peu plus. Pourquoi infliger autant de souffrances à ces hommes ? Qu'est ce qui relie les victimes ? Combien de meurtres encore avant de trouver le ou les coupables ? Autant de question que Florian et Anastasie vont tenter de résoudre. 

Je m'arrête là pour le pitch. Autant vous le dire tout de suite, j'ai beaucoup aimé ce polar. C'est une grande première pour l'auteur, qui n'avait jusque là jamais écrit de polar pur. Hé bien, c'est une réussite. C'est un roman court (en nombre de pages), de ce fait, dès les premières lignes, l'auteur nous plonge dans l'intrigue. Le rythme est soutenu, et devient haletant sur les dernières pages. Le style est fluide et les chapitres s'enchaînent sans qu'on s'en aperçoive. Une fois ouvert, difficile de le refermer. Les personnages sont bien travaillés, et j'ai beaucoup aimé nos deux gendarmes et leur complicité. 

C'est donc un pari réussi pour Cédric Péron qui nous livre là son 3ème livre. C'est pour moi le deuxième que je lis et que j'apprécie. C'est la première enquête de Malivois et Vibel, un duo de choc qu'on retrouvera avec plaisir dans d'autres enquêtes. De ce fait, je ne peux que vous conseiller de vous plonger dans son univers. Avec Souffrance, vous lirez un polar court au rythme haletant qui ne vous laissera aucun répit. 

Pour découvrir "Souffrance" C'est par ici


Aucun commentaire:

Publier un commentaire