lundi 17 mai 2021

A pas de loup - Isabelle Villain

Synopsis : Lorsque Rosalie, Philippe et leur petit Martin, âgé de six mois, décident de s'installer à La Barberie, un éco-hameau niché en plein cœur des Alpes-de-Haute-Provence, c'est bien pour fuir un quotidien devenu trop pesant. Pour tenter une expérience audacieuse. Vivre autrement. En communion avec la terre et en harmonie avec les saisons.
Mais l'équilibre de cette nouvelle vie va un jour se fissurer. Un grain de sable va s'infiltrer, déstabiliser et enrayer cette belle mécanique.

Et ce très beau rêve va se transformer peu à peu en un véritable cauchemar..
Votre pire cauchemar... 


C'est dans le cadre de mon partenariat avec la maison d'édition Taurnada que j'ai lu ce livre. D'Isabelle Villain j'avais lu et adoré Mauvais genre

 A pas de loup c'est l'histoire de Rosalie et Philippe et de leur fils de 6 mois Martin. Lassés de la ville et souhaitant vivre différemment depuis la naissance de leur fils, Rosalie et Philippe visitent par hasard La Barberie, un éco-hameau. Ils sont alors totalement sous le charme de cette vie nouvelle qui s'offre à eux : vivre en communion avec la nature et quitter le quotidien pesant qu'implique de vivre en ville. Les premières pages du roman vont alors nous raconter l'installation de la famille et nous présenter les différents habitants de ce hameau. Lorsque Martin est enlevé des années plus tard par son père qui semble ne plus habiter avec eux, l'intrigue est posée et on va rapidement comprendre que la vie idyllique au hameau n'est pas forcément ce qu'elle est. 

A pas de loup est un roman que j'ai beaucoup aimé. Dès le départ, j'ai senti rapidement que quelque chose clochait à La Barberie, petit havre de paix tranquille. Après l'enlèvement de Martin, on commence à comprendre doucement ce qu'il s'est passé. Mais pour bien comprendre, il faut bien évidemment tourner les pages l'une après l'autre. Qui a raison ? Rosalie ? qui ne cesse d'avoir peur pour son fils alors qu'il est avec son père ? Philippe ? Qui veut mettre son fils à l'abri. Mais à l'abri de quoi ? Et puis doucement les ficelles se délient et on comprend tout. 

A pas de loup aura été pour moi une très bonne lecture, avec un seul bémol : une grosse caricature du mode de vie de la campagne, et une vision écologique un peu bobo. Mais ce n'est que mon avis de femme qui a toujours vécu à la campagne. Pour le reste, j'ai aimé le style, et l'intrigue que j'ai trouvé bien menée et bien maîtrisée. Rosalie est une femme qu'on apprécie au départ mais qu'on va rapidement trouver détestable. 

A pas de loup est un bon page-turner et je vous le conseille vivement. 

 





 

jeudi 13 mai 2021

Le choc de Carnac - Sophie Marvaud

Synopsis : Carnac, 4 700 avant J.-C. Trois peuples se partagent le territoire : les Pêcheurs de la côte, les Nomades de la Forêt-des-Buttes, et de nouveaux venus, les Cultivateurs, qui incendient les terres pour les défricher. Lorsqu’un homme chargé d’un message de paix est assassiné, la guerre semble inévitable. Trois femmes s'interposent alors : Lynx, une jeune nomade audacieuse, Paruline, la deuxième épouse d'un riche pêcheur, et La Vivace, une cultivatrice dévouée.
Leur enquête révèle peu à peu des secrets inavouables... jusqu'à cette grande cérémonie rituelle qui va sceller le sort collectif au milieu des  menhirs.

 

C'est Nicolas, mon libraire qui m'a donné ce roman pour le découvrir. J'ai tout de suite accepté parce que si vous ne le savez pas, je suis une fan de la saga Les enfants de la Terre de Jean M. Auel, une saga qui se passe pendant la préhistoire. Aussi j'ai tout de suite adhéré au résumé et à l'histoire. 

Dans le choc de Carnac, l'histoire se déroule 4700 avant J.C. Trois peuples se partagent le territoire : les pêcheurs, les nomades et les cultivateurs. Les tensions sont palpables entre ces trois peuples. Un homme, un commerçant qui coitoie les trois peuples est chargé d'un message de paix pour éviter un affrontement. Mais cet homme est assassiné et la guerre semble inévitable. Trois femmes s'interposent alors : Lynx une jeune nomade, Paruline l’épouse  du chef des Pêcheurs et La Vivace, une cultivatrice. Toutes les trois vont alors mener l'enquête pour tenter de résoudre le mystère de l'assassinat du commerçant. 

Je m'arrête là pour l'histoire. J'ai beaucoup aimé ce roman qui est une véritable immersion dans la préhistoire. J'ai littéralement dévoré ce roman, déjà parce que j'adore cette période préhistorique, et puis l'intrigue est vraiment intéressante. Lorsque ce commerçant est brutalement assassiné, on comprend rapidement que cela va être la pagaille au sein des trois tribus. L'affrontement est inévitable. C'est là que trois femmes, issues chacune d'une des tribus vont s'interposer. Ensemble elles vont mener l'enquête et tenter de trouver le ou les coupables. 

En conclusion Le choc de Carnac est un livre qui se lit vraiment bien, et on ne voit pas le temps passé. Les trois femmes sont des personnages forts chacune à leur manière et elles vont tout faire pour résoudre le mystère de cet assassinat. 

Si vous aimez la préhistoire, les enquêtes et les énigmes, alors vous pouvez vous plonger dans le choc de Carnac sans aucun souci. Je ne l'ai pas vu beaucoup sur les réseaux sociaux, et c'est dommage parce que c'est vraiment un livre qui mérite d'être mis en avant. 

Le choc de Carnac est disponible aux Editions 10/18.

 

Le Choc de Carnac

 

 

 



mardi 11 mai 2021

Les lumières de l'Aube - Jax Miller

Synopsis30 décembre 1999, Welsh, Oklahoma. Lauria Bible et sa meilleure amie Ashley Freeman, 16 ans, passent la soirée ensemble chez les Freeman. Le lendemain matin, le mobil home familial est en feu et les deux jeunes filles ont disparu. Les corps des parents d’Ashley, sont découverts dans les décombres, deux balles dans la tête.
L’affaire est restée non résolue et les jeunes filles n’ont jamais été retrouvées.
Que s’est-il réellement passé cette nuit-là ? Entre règlement de compte sur fond de trafic de drogue, vengeance, corruption et négligence policière, Jax Miller nous plonge dans les villes oubliées de l’Amérique profonde, loin des lois, là où les plus sombres secrets peuvent s’épanouir.

 

J'ai découvert Jax Miller en suivant le blog d'Anaïs la serial lectrice. J'avais donc lu et adoré Les infâmes. Aussi lorsque j'ai reçu Les lumières de l'aube, j'étais plus que ravie de me replonger dans un livre de l'auteure. 

Les lumières de l'aube c'est l'histoire d'une affaire non résolue. Fin 1999, Laurie et sa meilleure amie Ashley passent la soirée ensemble chez les parents de Laurie. Le lendemain matin, le mobil home familial est retrouvé calciné. Rapidement on retrouve les cadavres des parents d'Ashley, deux balles dans la tête. Mais aucune trace des deux jeunes filles.  Que s'est-il passé cette nuit ? Jax Miller va alors enquêter sur place et retracer toute l'histoire.

Bon bah autant vous le dire tout de suite, cette fois ça n'a pas matché du tout. En effet, je n'ai malheureusement pas du tout accroché à l'histoire. Et pour être honnête, j'ai abandonné ma lecture à la moitié du livre. Pour moi, cela manquait cruellement de rythme, et je m'ennuyais pendant ma lecture. Je n'ai pas trop compris ce que cherchait l'auteure avec ce roman. J'avais l'impression par moment de lire un rapport de police et non un livre. Le lecteur se retrouve perdu sous des montagnes d'informations et de protagonistes et il est difficile de s'y retrouver. 


Cela faisait longtemps que cela ne m'était pas arrivé d'abandonner une lecture. Cela m'arrive même de moins en moins souvent. Malheureusement cela arrive encore. Et je suis sincèrement déçue tellement j'avais eu un coup de coeur pour Les infâmes... Donc bien entendu je ne m'arrêterai pas là avec Jax Miller. Mais si Les lumières de l'aube ne m'a pas plu, peut être que ce sera différent pour vous. Alors à vous de vous faire votre propre avis.  

Les lumières de l'Aube est disponible aux éditions Plon.

 




Un jour, j'ai changé de parfum - Lena Walker

SynopsisÀ 49 ans, la très ambitieuse Élisabeth de La Tour du Roc dirige d'une main de fer la communication de Smart Cosmetics. Manager intraitable et fashionista avertie, elle investit toute son énergie dans son travail. Le jour où elle est brutalement virée, c’est tout son monde qui s’écroule.
Dans le même temps, Daphné, son assistante et Amandine, la stagiaire, sont également licenciées. Choquées, déprimées, les trois femmes décident de partir ensemble. Et si elles allaient fêter leur chômage en Crète ?
Sous le soleil, Élisabeth réalise que toutes les années passées dans un tourbillon de paillettes et de glamour ne lui ont pas apporté le bonheur, le vrai. Et que, parfois, il suffit d’un peu d’amitié et de quelques catastrophes sur une île paradisiaque pour se rappeler que l'essentiel c’est de se laisser guider par les hasards de la vie…
Trois femmes. Trois générations. Une amitié qui va changer leurs vies.

 Lena Walker est une jeune auteure que j'ai découvert en auto-édition avec son premier roman Beyond. Aujourd'hui, elle est une auteure éditée et reconnue. Cela fait un petit moment que j'avais ce roman dans ma PAL, et donc il était temps de le sortir. 

Un jour j'ai changé de parfum, c'est une histoire de femmes, trois femmes. Elisabeth de la Tour du Roc, 49 ans, directrice communication de l'entreprise Smart Cosmetics. C'est une femme d'affaire intraitable et très à la pointe de la mode. Sa vie c'est son travail. Daphnée, la trentaine, est son assistante. Mariée et mère de familles elle surfe en équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Et puis, il y a Amandine, jeune stagiaire d'une vingtaine d'année qui fait ce qu'elle peut. Ce petit trio va se retrouver licencié en même temps. Sous le choc et déprimées, elles vont alors décider de partir fêter çà toutes les trois en Crête. Ces vacances en Crête seront pour toutes les trois une vraie bouffée d'oxygène.

Je ne vous en dis pas plus sur l'histoire, je vous laisse le plaisir de découvrir tout cela. 

Un jour, j'ai changé de parfum est un roman qui se lit très facilement. Dès les premières pages, on ne peut s'empêcher de penser au livre et au film "Le Diable s'habille en Prada". Puis, rapidement, on se demande comment vont réagir ces trois femmes qui se retrouvent du jour au lendemain sur le carreau. Trois femmes tellement différentes les unes des autres mais qui se complètent parfaitement. Comment vont-elles remonter la pente ?

Le voyage en Crète va être l'occasion pour elles de renforcer un lien déjà existant, et surtout de faire un point sur leur vie. Elles vont s'épanouir et se découvrir. Lena Walker nous dresse trois portraits de femmes toutes différentes, mais auxquelles on peut facilement s'identifier. L'écriture à trois voix donnent encore plus de profondeurs aux personnages déjà habilement dressés par Lena Walker. 

Le temps de ce séjour, elles vont faire le point sur leur vie et se rendre compte que finalement ce licenciement est peut être un mal pour un bien. Et on va alors assister à leur renaissance. 

Un jour, j'ai changé de parfum est un bon roman feel-good, avec une écriture fraîche et dynamique, donnant ainsi un bon rythme au livre. 

Je suis plus que ravie d'avoir accroché à ce roman parce que Lena Walker est une personne que j'apprécie. Depuis, elle a publié d'autres romans que je vais sûrement m'empresser de découvrir. 

En conclusion, si vous voulez passer un bon moment de lecture, avec de l'émotion et de l'humour, n'hésitez plus et laissez vous tenter !

 

 


lundi 26 avril 2021

L'appel du mal - Lisa Unger

 Synopsis : A Hollows, petite ville de l'Etat de New York, Lana Granger, étudiante à l'université, vit depuis des années dans le mensonge sous une fausse identité. Quand elle se fait embaucher comme babysitter auprès de Luke, un adolescent manipulateur et pervers, elle croit avoir trouvé son alter ego. Bientôt elle se retrouve suspectée par la police d'être impliquée dans la disparition de sa meilleure amie. 

 

Cela faisait un moment déjà que j'avais ce livre dans ma PAL. Ma frénésie de lecture continuant sur un bon rythme, c'était l'occasion de le sortir. 

L'appel du mal c'est l'histoire de Lana Granger, étudiande à Hollows, petite ville des Etats-Unis. On comprend rapidement que Lana vit sous une fausse identité et cache un lourd passé. Alors qu'elle est embauché comme baby-sitter pour le jeune Luke, 11 ans, psychologiquement très perturbé, sa meilleure amie Beck va disparaître. Aucune trace d'elle, et des témoins mentionnent une dispute entre Lana et Beck juste avant sa disparition. Autant dire que très rapidement Lana va être considérée comme principale suspecte. Et là le doute s'installe. Lana est-elle aussi innocente qu'elle le dit ? Que cache-t'elle ? Et pourquoi ?

 Je m'arrête là pour l'histoire, car moins vous en saurez, mieux ce sera. En effet, Lisa Unger nous offre là une intrigue complexe avec des personnages particulièrement perturbés. Qu'il s'agisse de Lana ou de Luke, on sent un profond désordre psychologique pour ne pas dire psychiatrique. L'histoire commence doucement, pour ensuite prendre un rythme plus rapide et surtout beaucoup plus angoissant pour le lecteur, qui ne sait alors plus quoi penser. Que cache Lana ? Quel est ce passé dont on perçoit les bribes? Pourquoi Luke est-il aussi tordu alors qu'il n'a que onze ans ? Et pourquoi sa mère semble avoir peur de lui ? Bref autant de questions qui méritent des réponses, et que nous aurons au fil de notre lecture. 

Avec l'appel du mal, autant vous le dire rapidement, vous  n'aurez qu'une envie : ne plus le lâcher pour en connaître l'issue. Lisa Unger maîtrise avec perfection son intrigue et ses personnages, et même si quelques indices sont semés de temps en temps, vous serez loin de vous douter de cette issue. 

En conclusion, L'appel du mal est un très bon thriller psychologique qui mettra vos nerfs à dure épreuve. Les nombreux rebondissements et la complexité des personnages vous feront dévorer ce roman sans en perdre une miette. Aussi, si vous êtes friand de ce genre de roman, je ne peux que vous le recommander. 

L'appel du mal est disponible aux Editions Points.

 

 



mercredi 21 avril 2021

Sur ma peau - Gillian Flynn

 Synopsis : La ville de Wind Gap dans le Missouri est sous le choc : une petite fille a disparu. Déjà, l'été dernier, une enfant avait été sauvagement assassinée...
Une jeune journaliste, Camille Preak, se rend sur place pour couvrir l'affaire. Elle-même a grandi à Wind Gap. Mais pour Camille, retourner à Wind Gap, c'est réveiller de douloureux souvenirs.
A l'adolescence, incapable de supporter la folie de sa mère, Camille a gravé sur sa peau les souffrances qu'elle n'a pu exprimer. Son corps n'est qu'un entrelacs de cicatrices...
On retrouve bientôt le cadavre de la fillette. Très vite, Camille comprend qu'elle doit puiser en elle la force d'affronter la tragédie de son enfance si elle veut découvrir la vérité...

 

Depuis le confinement, je suis prise d'une frénésie de lecture. C'est le point positif pour ma PAL dans laquelle du coup je pioche mes lectures. Sur ma peau y était depuis très longtemps. Et c'est en lisant une chronique de son roman "Les apparences" que du coup j'ai décidé de le sortir pour découvrir cette auteure. 

Camille, jeune journaliste est envoyée à Wind Gap pour couvrir une disparition d'enfants. Jusque là tout est normal me direz-vous. Sauf que Camille a grandi à Wind Gap d'où elle s'est enfuie pour échapper à la folie de sa mère. Pour elle revenir à Wind Gap c'est replonger dans son passé. C'est faire ressortir des douleurs qu'elle a enfouies au plus profond d'elle, gravées sur sa peau. Mais lorsqu'on retrouve le cadavre de la petite fille, Camille sait qu'elle va devoir affronter son passé pour découvrir ce qu'il se passe à Wind Gap. 

Je m'arrête là pour l'histoire. En effet, il y a tant de secrets dans ce livre que je ne voudrai pas vous en dévoiler un par inadvertance. Sur ma peau n'est pas un thriller d'action. Il repose surtout sur la psychologie des personnages et l'ambiance oppressante que l'auteure décrit. Dès le départ, avec les crises d'angoisses de Camille on sent bien que le retour aux sources lui pose bien des problèmes. Lorsqu'elle arrive de Chicago, les retrouvailles avec sa mère et sa demi-soeur Amma sont des plus bizarres. Sa mère ne semble pas ravie de la voir s'installer dans son ancienne chambre et encore moins de la voir traîner dans les parages. Mais Camille va surmonter ses craintes et ses angoisses et elle décide alors d'enquêter. 

Sur ma peau est un thriller dérangeant et parfois malsain. Dans ce roman, pas vraiment d'action ni de rebondissements, mais plutôt une angoisse et une ambiance malaisante. J'ai beaucoup aimé ce roman, une fois commencé je l'ai littéralement dévoré. Le malaise de Camille, les secrets de famille, les non dits des petites villes, tout est réuni pour créer une ambiance oppressante. La psychologie des personnages est vraiment bien travaillée et c'est vraiment ce côté que j'ai apprécié dans ce thriller. 

En conclusion, avec Sur ma peau, attendez-vous à vous retrouver dans une ambiance qui vous mettra peut-être mal à l'aise, mais qui à coup sûr vous happera pour vous entraîner jusqu'au dénouement. 

 

 




 

vendredi 16 avril 2021

Complot - Nicolas Beuglet

Synopsis : Un archipel isolé au nord de la Norvège, battu par les vents. Et, au bord de la falaise, le corps nu et martyrisé d'une femme. Les blessures qui déchirent sa chair semblent être autant de symboles mystérieux.

Quand l'inspectrice Sarah Geringën, escortée par les forces spéciales, apprend l'identité de la victime, c'est le choc. Le cadavre est celui de la Première ministre.

Qui en voulait à la chef de gouvernement ? Que cachait-elle sur cette île, dans un sanctuaire en béton enfoui au pied du phare ? Sarah, très vite, le pressent : la scène du crime signe le début d'une terrifiante série meurtrière. Dans son enquête, curieusement, quelqu'un semble toujours la devancer. Comme si cette ombre pouvait lire dans ses pensées...

De la Norvège à la vieille cité de Byblos, et jusqu'au cœur même du Vatican, c'est l'odeur d'un complot implacable qui accompagne chacun de ses pas. Et dans cette lutte à mort, Sarah va devoir faire face à ses peurs les plus profondes. à ses vérités les plus enfouies... 

 

 Depuis le confinement, mon beau-père s'est remis à lire, et comme nous avons les mêmes goûts en matière de livres, nous nous prêtons régulièrement des livres. C'est donc comme çà que Complot s'est retrouvé dans ma PAL. Je l'avais vu passé à de nombreuses reprises sur les réseaux sociaux, c'était donc l'occasion de le lire. Bon par contre, je me suis aperçu qu'il aurait fallu lire Le cri avant. Bon tant pis, ma lecture étant bien entamée, je décide de la continuer. 

Complot nous emmène en Norvège, plus précisément, sur un archipel isolé où Sarah Geringen vit désormais avec son compagnon et son fils. Un matin, un hélicoptère des forces spéciales vient la chercher pour mener une enquête. En effet, on vient de retrouver le cadavre d'une femme nue et martyrisée. Sarah se rend donc sur les lieux et apprend que le cadavre est celui de la première ministre. Et comme si cela ne suffisait pas, il semblerait que la scène de crime revête un aspect symbolique. Les questions vont alors se poser, qui en voulait à la Première Ministre ? Que cachait-elle dans cette maison secondaire à l'allure d'un bunker ? Rapidement l'enquête va prendre une tournure inattendu, d'autant plus que d'autres cadavres vont tombés et Sarah va devoir agir, et vite. En effet, quelqu'un semblerait avoir une avance sur elle. Qui ? Son enquête va la mener jusqu'au Vatican pour un final explosif et complètement inattendu. 

Je m'arrête là pour l'histoire, afin de ne pas trop vous en dévoiler. Je ne vous fait pas attendre, pour vous dire que j'ai adoré ! D'ailleurs, depuis, Le cri a rejoint ma PAL. Nicolas Beuglet nous entraîne dans une enquête complexe et intrigante à souhait. Complot réunit tous les codes du genre et ça fonctionne : une tension palpable à chaque page, des rebondissements à foison, et une enquêtrice prête à tout. Il nous fait voyager au fil de l'enquête et des indices qu'il distille çà et là. 

Personnellement j'ai beaucoup aimé, parce qu'il y a un bon rythme et que du coup, on ne peut s'empêcher de tourner les pages pour savoir. Sarah est une inspectrice qui a morflé lors de sa précédente enquête et pour le coup, mais qui reste hyper professionnelle et investie. Elle va se lancer dans une poursuite contre la montre pour tenter de court-circuiter le tueur quitte à y laisser des plumes. Suivant les indices qui la mèneront au tueur elle n'a pas froid aux yeux, et bien évidement, lorsqu'elle va comprendre le pourquoi du comment, elle sera alors complètement partie prenante dans cette enquête. 

En conclusion, Complot est un thriller ésotérique (un peu à la Dan Brown mais en moins puissant) qui va vous faire flipper, réfléchir et vibrer. 

Complot est désormais disponible aux Editions Pocket.

 


 


mardi 13 avril 2021

Goliat - Mehdy Brunet

SynopsisLa mer de Barents, au large des côtes norvégiennes : Goliat, une plateforme pétrolière en proie aux éléments déchaînés, est le sinistre théâtre d'une série de meurtres odieux. David Corvin, ex-agent du FBI, va devoir utiliser toutes ses compétences pour stopper l'hécatombe. Mais au bout du chemin, il risque de perdre son âme... Et bien plus encore.

 

 C'est dans le cadre de mon partenariat avec les éditions Taurnada que j'ai reçu ce roman. Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez que j'aime énormément cette petite maison d'édition qui publie des thrillers de qualité. A chacune de leur publication, c'est le bon moment de lecture assuré. Concernant Mehdy Brunet c'est un auteur que j'ai déjà lu par le passé avec ses deux précédents romans (le fruit de ma colère et Sans raison) que j'avais beaucoup aimé. Il me tardait donc de découvrir une nouvelle histoire et des nouveaux personnages. Voyons donc voir ce que Mehdy a à nous proposer.

 

2013. Un avion se crashe. Un homme tente alors de savoir par tous les moyens si sa famille, à bord de l'avion au moment du crash a survécu à l'accident.

2015. Deux enquêteurs sont sur une affaire complexe. Ils enquêtent sur une série de meurtres.

2016, Mer de Barens, Goliat grosse plateforme pétrolière, David et Abigaël montent à bord. Ce couple à la dérive tente de recoller les morceaux. Abigaël est là pour le travail, David l'accompagne, pour le travail également. Alors que la mer se déchaine, des meurtres horribles sont commis à bord de Goliat. Un tueur est parmi eux. Mais qui ? David, ancien agent du FBI va alors enquêter et tenter d'arrêter ce psychopathe. 

2019. Année qui ouvre et ferme le roman, David, se réveille dans une chambre d'hôtel avec une gueule de bois monumentale. Il vit un véritable cauchemar depuis son retour de Goliat.

Quatre périodes différentes, Quatre histoires pour n'en faire qu'une. Celle d'un homme torturé, et qui n'a d'autres moyens que de tuer. 

Alors, si au départ, il est un peu dur de s'y retrouver dans les périodes, dès qu'on est dans l'histoire, tout se déroule parfaitement. On alterne les périodes, les histoires sans problème. Et puis, vers le milieu du roman, un déclic, on comprend que tout est lié et tout s'imbrique. Goliat c'est une histoire de vengeance (une nouvelle fois pour Mehdy j'ai envie de dire). Alors si j'ai rapidement vu le fil conducteur de toute cette histoire, j'ai toutefois bien senti monter la pression et le stress. Et lorsque les meurtres s'enchainent sur cette plateforme, la tension est à son comble. Perdus en pleine mer, en pleine tempête, comment faire pour échapper à un tueur bien décidé à semer la terreur et assouvir sa vengeance ?

J'ai retrouvé, avec Goliat, l'écriture juste et incisive de Mehdy Brunet que j'avais beaucoup aimé dans ces précédents romans. Mehdy ne s'encombre pas de fioritures, et va à l'essentiel, et çà j'aime ! Le sujet principal du roman est un thème qui n'a pas été souvent exploité et je dois dire que j'ai beaucoup aimé. Dans la vie, nous avons parfois des choix à faire, et dont les conséquences peuvent nuire à autrui.

En conclusion, Goliat est un roman que j'ai beaucoup aimé. Même si au départ, j'étais un peu sceptique, m’emmêlant un peu les pinceaux entre les différentes périodes, je me suis rapidement pris au jeu et je n'ai pas vu le temps passé. 

Goliat est disponible aux Editions Taurnada.






jeudi 8 avril 2021

Inexorable - Claire Favan

Synopsis : Vous ne rentrez pas dans le moule ? Ils sauront vous broyer.
Inexorables, les conséquences des mauvais choix d'un père.
Inexorable, le combat d'une mère pour protéger son fils.
Inexorable, le soupçon qui vous désigne comme l'éternel coupable.
Inexorable, la volonté de briser enfin l'engrenage...
Ils graissent les rouages de la société avec les larmes de nos enfants. 

 

 Claire Favan est une auteure que j'aime de plus en plus. Chacun de ses livres lus a été un vrai coup de coeur. Alors lorsqu'une amie m'a proposé de me prêter Inexorable, j'ai accepté tout de suite. 

Avec Inexorable, Claire Favan nous propose quelque chose de différent. Point de tueurs en série, mais une histoire de famille. Alexandra et Victor sont les parents heureux du petit Milo. Amoureux, tout va pour le mieux pour cette famille, jusqu'au jour où Victor se fait arrêté de façon musclée devant les yeux de Milo. Alexandra est sous le choc, son mari est un truand. Elle se retrouve donc seul pour élever Milo, Victor devant purger une peine de prison. Et c'est là que va commencer la descente aux enfers. Alexandra va devoir jongler entre Milo et son travail, n'ayant personne d'autres pour l'aider. Et Milo, traumatisé par la scène d'arrestation de son père va changer radicalement de comportement. Rapidement, il va vite être catalogué à l'école comme enfant violent avec des troubles, et Alexandra n'aura de cesse de tout mettre en œuvre pour que ça s'arrange. Courant de séances de psy en rdv scolaire, elle voudra prouver que Milo est un bon garçon, qu'il n'est pas celui qu'il montre. Mais rien n'y fait, et plus il grandit, plus cela devient compliqué pour Alexandra de le gérer. Jusqu'au jour, où cette fois c'est Milo qu'on vient arrêter, pour des meurtres violents de filles. 

Je m'arrête là pour l'histoire. Inexorable ne sera pas mon roman préféré de Claire Favan, mais je l'ai adoré. Une fois ouvert, je n'ai pu le lâcher, lisant page après page l'histoire de Milo. C'est terriblement émouvant le combat que mène Alexandra pour aider son fils. Claire Favan nous prouve une fois de plus son talent pour écrire des histoires addictives avec des personnages forts. Lorsque Victor est arrêté sous les yeux du petit Milo de 4 ans, la descente aux enfers est amorcée pour cette famille. Rien ne réussira à calmer la rage du petit Milo qui en veut à la terre entière. Alexandra aura beau tout tenter, tout mettre en oeuvre pour que Milo s'adapte, en mettant même sa vie privée entre parenthèse, rien n'y fera. Et à un moment crucial de l'histoire, Claire Favan nous montre jusqu'où est prête à aller une mère pour son fils. 

Inexorable est un roman psychologique à la fois fort, violent et émouvant. On ne peut que s'apitoyer sur Alexandra qui fait tout ce qu'elle peut pour redresser la barre.

C'est vraiment là toute la force et le talent de Claire Favan, se renouveler pour proposer à son lectorat de nouvelles histoires. Et avec Inexorable, elle prouve (si c'était encore nécessaire) qu'elle a bien sa place dans le monde du polar, du thriller et de la littérature noire. 

Inexorable est disponible chez La Bête noire (Robert Laffont) et en poche chez Pocket Editions.





mercredi 7 avril 2021

Les loups - Daniel Cole

Synopsis : Quand Finlay Shaw est retrouvé mort dans une pièce fermée de l'intérieur, tout laisse à penser qu'il s'agit d'un suicide. Mais Wolf, l'inspecteur principal en fuite depuis l'affaire Ragdoll et dont Shaw était le mentor, n'y croit pas une seule seconde. Il passe donc un accord avec ses anciens supérieurs pour mener une dernière enquête, avant d'être jugé pour ses crimes.
Épaulé par son ancienne partenaire, Emily Baxter, et par le détective privé Edmunds, Wolf remonte la piste jusqu'aux débuts de Shaw à la brigade criminelle : l'homme était-il aussi intègre qu'il le croyait ? Alors qu'il plonge dans les bas-fonds de la corruption policière, un seul faux pas pourrait lui coûter non seulement sa propre vie, mais aussi celle de ceux qui lui sont chers...
Le final explosif de la trilogie best-seller Ragdoll et le grand retour de l'inspecteur Wolf !

 

 Les loups est le dernier tome de la trilogie Ragdoll que j'avais adoré. Aussi lorsque j'ai trouvé celui-ci dans les rayons de la Tasse d'encre, ma librairie, je n'ai pas hésité une seule seconde, et il n'est pas resté longtemps dans ma PAL. J'avais hâte de retrouver l'inspecteur Wolf, qui m'avait manqué dans l'appât.

Lorsque Finlay Shaw, ami et mentor de Wolf est retrouvé mort dans une pièce fermée de l'intérieur, il ne fait aucun doute que c'est un suicide. Mais Wolf, en fuite depuis l'affaire Ragdoll ne veut pas y croire. Il décide alors de réapparaître et passe un accord avec ses anciens supérieurs : qu'on le laisse mener l'enquête ensuite il se rendra à la justice. Cet accord va être accepté, et c'est donc aidé par Emily Baxter, qui lui en veut énormément, et le jeune Edmunds, qui a quitté la police pour devenir détective privé qu'il va mener cette dernière enquête. Il va devoir fouiller dans le passé de Shaw mais il devra faire attention parce que si ce n'est pas un suicide, celui ou celle qui a tué Shaw et maquiller la scène de crime ne voudra pas voir l'enquête aboutir. 

Bien, voilà pour la petite histoire. Place à mon avis maintenant ! Comme je vous l'ai dit plus haut, j'avais adoré Ragdoll et l'appât, aussi j'attendais beaucoup de ce final. Et sincèrement, il a été à la hauteur de mes espérances ! C'est un final en beauté pour Daniel Cole. J'ai vraiment aimé remonté dans le passé de Finlay Shaw, doutant moi aussi comme Wolf. Et puis, la relation Emily / Wolf est géniale tellement elle est explosive. On sent que le moindre faux pas pourrait tout faire voler en éclat. Quant à Edmunds, il était mon préféré depuis Ragdoll, parce que timide, ne faisant pas de bruit, il est un inspecteur aux aguets et qui réfléchit vite. Ce trio va être mené à la dure, on va les empêcher d'avancer dans leur enquête, quitte à s'en prendre à leurs proches. Aussi le stress monte vraiment rapidement au fil des pages. 

Les loups c'est une enquête menée tambour battant avec une prise de risque énorme. Mais Wolf a prouvé par le passé qu'il ne se laisse pas intimider et que c'est inspecteur très efficace. 

J'ai lu dans d'autres chroniques que certains lecteurs avaient été déçus par cette fin, personnellement je l'ai adoré, elle était telle que je l'imaginais et en tout point.

Je ne peux donc que vous conseiller cette super trilogie disponible en broché chez La Bête Noire et en poche chez Pocket Editions.